« Les jeunes et l’utilisation des réseaux sociaux en période électorale », c’est le thème sous lequel, l’Institut de formation sociale, économique et civique (Infosec) a organisé le mercredi 27 janvier 2021 une conférence-débat. Cette rencontre a réuni les jeunes issus des Universités des Associations de jeunes des Organisations de la société civile et des professionnels des médias.

Cette conférence-débat a permis de sensibiliser et d’outiller les jeunes internautes dans leur utilisation des réseaux sociaux afin de leur éviter d’éventuels conflits avec la loi et surtout pour une élection présidentielle pacifique et sans violences.  A travers cette   initiative,  l’Infosec voudrait, en synergie avec d’autres entités, co-organiser ces genres de rencontres axées sur l’action gouvernementale et le renforcement de la citoyenneté. Cette rencontre vise donc à conscientiser la jeunesse béninoise sur ses responsabilités dans l’utilisation des réseaux sociaux numériques en période électorale. En effet, cette initiative est devenue une réalité avec le précieux concours de l’Agence pour le développement du numérique (Adn); de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) ainsi que l’Autorité de protection des données à caractère personnel (Afdp). Au cours des travaux, les participants ont eu droit à des communications sur les règles de bonne utilisation des réseaux sociaux en période électorale; la bonne hygiène pour une sécurité numérique personnelle: conseils spécifiques pour la période électorale et enfin sur les données à caractère personnel : les pièges à éviter par des citoyens en période électorale. Dans son mot, à l’entame des travaux, le Directeur général de l’Infosec, Moussibaou Fassassia a rappelé que l’Infosec est un établissement public à caractère social et scientifique ayant pour mission d’assurer la promotion de connaissances, de l’esprit de responsabilité et de la conscience professionnelle des citoyens. A ses dires, la  nouvelle vision de la structure est de réaffirmer son engagement à incarner davantage les ambitions du Gouvernement à travers la promotion d’une citoyenneté porteuse du progrès social. Il a par la suite souhaité que cette conférence-débat soit un rendez-vous de partage de savoir et de savoir-faire utile pour une jeunesse incarnant une citoyenneté responsable. Mais avant, il a remercié le ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys pour avoir autorisé la présente activité. Il n’a pas manqué d’exprimer aussi ses profondes gratitudes à tous les participants qui ont fait le déplacement, ce qui témoigne de leur engagement pour la responsabilisation des jeunes au Bénin.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici