A travers une déclaration, le Secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin), se prononce sur la « vaccination ou non contre la Covid-19 ». Elle attire l’attention des travailleurs sur le caractère préoccupant de la situation actuelle causée par les nouvelles variantes du virus, plus virulentes et plus mortelles.  Reconnaissant au gouvernement le droit de veiller au bien-être collectif, elle  demande aux autorités d’adopter la démarche pédagogique requise pour l’adhésion massive et volontaire des travailleurs et des populations aux efforts pour enrayer la pandémie. Et recommande au gouvernement, en lieu et place d’un  Pass Vacinal, l’instauration d’un  Pass Sanitaire  qui laisse la possibilité au citoyen anti vaccin, d’utiliser un test covid négatif pour accéder aux activités officielles. Lire la déclaration.

« Le gouvernement, depuis quelques jours a entamé une campagne de sensibilisation sur la vaccination contre la Covid-19. Il recommande en général la vaccination pour les travailleurs et les citoyens et l’exige pour les agents de santé. Il rend obligatoire la présentation du carnet de vaccination pour participer à tout évènement officiel.

Face à la polémique actuelle autour des mesures prises par le gouvernement et mises en application systématique par l’administration publique, le Bureau Exécutif National de la  Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (Ben/Csa-Bénin) fait les observations suivantes :

 

✔ Les incertitudes autour du virus, la communication scientifique contradictoire sur l’efficacité du vaccin ou non justifient les hésitations légitimes des travailleurs et des populations.

✔La preuve a été faite au Bénin, comme ailleurs dans le monde, que le vaccin ne garantit point une immunité totale

✔Les travailleurs et les populations, plutôt que d’être menacés, ont plus que jamais besoin d’être sensibilisés, convaincus et rassurés de la nécessité de se faire vacciner.

 

✔La communication du gouvernement gagnerait à être revue pour continuer de présenter le respect des gestes barrières comme la meilleure parade contre la propagation du méchant  virus.

✔Continuer de présenter le vaccin comme la solution absolue risque de faire baisser la vigilance des populations toujours nécessaire pour combattre et vaincre la pandémie.

La CSA-Bénin attire l’attention des travailleurs sur le caractère préoccupant de la situation actuelle causée par les nouvelles variantes du virus, plus virulentes et plus mortelles.

Les statistiques nationales sont de plus en plus alarmantes. Cette situation interpelle les Organisations Sociales à tous les niveaux. Il s’agit, ni plus ni moins, d’une question de santé publique qui appelle certainement des décisions officielles inédites et difficiles.

Tout en reconnaissant au gouvernement le droit de veiller au bien-être collectif, la CSA-Bénin demande aux autorités d’adopter la démarche pédagogique requise pour l’adhésion massive et volontaire des travailleurs et des populations aux efforts pour enrayer la pandémie.

La CSA-Bénin recommande au gouvernement, en lieu et place d’un  PASS VACCINAL, l’instauration d’un PASS SANITAIRE qui laisse la possibilité au citoyen anti vaccin, d’utiliser un test covid négatif pour accéder aux activités officielles.

Quant aux travailleurs, la CSA-Bénin attire leur attention sur :

L’attitude citoyenne attendue d’eux pour éviter que le milieu professionnel ne serve de lieu de propagation de la pandémie.

La nécessité d’être des utilisateurs et consommateurs responsables des réseaux sociaux en ne relayant que les informations utiles.

Le renforcement de la vigilance face à la recrudescence du virus dans notre pays.

La CSA-Bénin, en tenant compte des solutions actuelles que propose la science dans la lutte contre la pandémie du COVID-19, recommande aux populations qui veulent se faire vacciner de prendre, en amont, les précautions minimales ci-après :

1-Faire au préalable le test pour connaître sa situation sérologique avant toute dose de vaccin,

2- Traiter, toujours au préalable tout symptôme de paludisme, ou autres maladies avant toute vaccination,

3- Être en alerte maximale et appliquer systématiquement le traitement présomptif à tout symptôme assimilable aux effets du coronavirus puis aller faire le test pour se rassurer.

Enfin la CSA-BÉNIN encourage les populations à respecter les prescriptions minimales du gouvernement et à éviter tout comportement à risque notamment les grands regroupements. »

Secrétaire Général de la Csa-Bénin

  Anselme Coovi AMOUSSOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici