Depuis le 06 avril 2021, le Bénin enregistre des échauffourées contre la prorogation constitutionnelle du mandat du Président Patrice Talon dans plusieurs régions.  Cette  situation politique qui prévaut actuellement dans le pays et empêche les travailleurs de vaquer à leurs préoccupations quotidiennes  n’a pas laissé indifférente la  Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin). Dans une déclaration signée du Secrétaire général, Anselme Amoussou, en date du jeudi 08 mars 2021, interpelle les acteurs politiques sur leur responsabilité dans la préservation et la consolidation de la paix sociale quelles que soient les divergences idéologiques et politiques. Elle  condamne la situation qui ne profite à personne.  La Csa-Bénin qui ne dénie nullement à tout le peuple béninois son droit de manifester son mécontentement sur la gestion politique du pays, appelle tout le monde (mouvance et opposition) à la retenue dans les propos et les actes. La Confédération exprime sa solidarité avec les citoyens qui ont été touchés directement ou indirectement par les violences enregistrées ci et là et les appelle à la sérénité et au calme. Elle rappelle à l’ensemble des travailleurs que l’espoir de voir leurs  conditions de vie et de travail s’améliorer ne peut être entretenu que dans un climat de paix. « La violence et le chaos aggravent la précarité et la misère. Ne brûlons pas notre seul Pays »,  lance le Sg Amoussou qui prend l’engagement au nom de la Csa-Bénin de jouer sa partition dans la recherche urgente de l’apaisement social.

Lire la déclaration

Déclaration CSA-BENIN SUR LA PAIX

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici